22 avril 2013

 

LA CARBONERIE. INNOVATIONS DANS LA CHIMIE DU VÉGÉTAL À CRISSEY. 

Des innovations en série :

Installée dans la zone industrielle de Crissey depuis juillet 2011, La Carbonerie finalise sa phase de R & D sur la valorisation de déchets végétaux en bicarbonate de haute technologie.

Jean-Christophe Léger : « la R & D comme socle de l’entreprise »

 

 

Jean Christophe Léger : « Avant de développer, il faut connaître. Chacune de nos thermolyses nous permet de découvrir plus de 70 molécules différentes ». Photo P. B.

Cet ingénieur des Arts et Métiers, employé chez Lambiotte, la référence historique en matière de carbonisation, rêvait de devenir son propre patron. Suite à un différend de stratégie avec son patron, il a créé en 2002 La Carbonerie. Jean-Christophe Léger était sûr des perspectives innovantes qu’offrait la carbonisation des matières organiques, en prévision d’un « après pétrole ». Il a opté pour une longue stratégie de R & D afin de capitaliser ses recherches par de nombreux dépôts de brevets. Il a fallu 10 ans à La Carbonerie pour devenir incontournable dans la fabrique et l’analyse d’échantillons de Biocarbones. Pour ne pas se cantonner au rôle de laboratoire-consultant, Jean-Christophe Léger s’est aussi formé à l’identification de marchés potentiels et dans les études d’industrialisation. « Nous avons volontairement pris notre temps, afin d’obtenir la maîtrise de processus très simples pour des unités de production au plus près des matières premières, aux services de composants à très forte valeur ajoutée. Nous récoltons aujourd’hui les fruits de notre avance. »

ACTU éco 71 CCI 71 mai 2011